STORIES for CHILDREN by Sister Farida

(www.wol-children.net)

Search in "French":

Home -- French -- Perform a PLAY -- 074 (Beating the innocent 2)

Previous Piece -- Next Piece

PIÈCES THÉÂTRALES – à jouer pour d’autres enfants!
Pièces à jouer pour les enfants

74. Un innocent battu 2


Le nouveau professeur était si différent. Même Jim, l'ancien fanfaron, était très étonné des méthodes qu'il utilisait. L'enseignant avait prié, puis les élèves furent à nouveau étonnés.

Enseignant : "Si nous voulons arriver à bien s'entendre, nous avons besoin de nouvelles règles à l'école, je veux que vous les acceptiez."

Jim prit un long souffle. Rien de pareil ne s'était produit auparavant.

Fille de la classe : "Ne copiez pas les uns sur les autres."

Enseignant : "C'est bien. Mais les règles ne sont utiles que s’il y a une punition quand elles ne sont pas respectées."

Jim : "Trois coups pour celui qui copie."

Aïe ! À l'époque, les élèves étaient punis avec un bâton.

L'enseignant écrivit ces règles ainsi que d’autres sur le tableau noir. Pendant quelques semaines, tout s'était bien passé. Mais un matin, le professeur arriva dans la classe et il était très triste.

Enseignant : "Laissez vos livres fermés. J'ai de mauvaises nouvelles. Quelqu'un a brisé les règles de l'école et a volé le sandwich de Jim. Le coupable va-t-il se dénoncer ?"

Tout le monde retenait son souffle. Petit Tom, qui était assis dans la première rangée, balbutia :

Tom : "Je... je l'ai fait, je... j'avais tellement faim et je l’ai pris, je suis tellement désolé." Les parents de Tom étaient très pauvres et souvent ils n’avaient pas de nourriture. Personne ne voulait qu'il soit puni. Mais l'enseignant devait être ferme.

Enseignant : "Vous avez désobéi aux règles : le coupable doit être puni, sinon plus personne n’obéira. Tom, viens ici. Dix frappes sont la punition pour le vol."

L'enseignant saisit le bâton.

Jim : "Attendez ! C'était mon sandwich, je lui pardonne."

Enseignant : "Jim, c'est gentil de ta part, mais il doit y avoir une punition."

Jim : "Alors frappez-moi à sa place, mais ne faites pas de mal à Tom."

Enseignant : "D’accord. Les règles disent dix frappes, mais elles ne disent pas pour qui."

C’est ainsi que la classe connut comment une personne innocente avait pris la punition que le voleur aurait dû avoir.

Ce fut le début d'une amitié pour Jim et Tom.

Tout le monde écoutait attentivement ce que l'enseignant leur disait à propos de Jésus, qui a pris sur lui la punition pour chaque personne dans le monde.

Enseignant : "Vendredi saint nous rappelle que Jésus est innocent et qu'il a été puni à notre place. Nous avons tous transgressé les lois de Dieu. Pour cette raison, Jésus s’est laissé volontairement punir lui-même. Il a pris la peine de mort quand il est mort sur la croix. Quiconque croit en lui est libre et reçoit la vie éternelle. Ce que nous célébrons à Pâques est la garantie que Jésus est ressuscité d'entre les morts et qu’il vit."


Personnes : Narrateur, enseignant, une fille de la classe, Jim, Tom

© Copyright : CEF Allemagne

www.WoL-Children.net

Page last modified on October 30, 2018, at 05:29 PM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)