STORIES for CHILDREN by Sister Farida

(www.wol-children.net)

Search in "French":

Home -- French -- Perform a PLAY -- 142 (Doomed man 3)

Previous Piece -- Next Piece

PIÈCES THÉÂTRALES – à jouer pour d’autres enfants!
Pièces à jouer pour les enfants

142. Avenir condamné 3


Médecin : "Mr. Taylor, vous êtes dans un état très critique. Faites votre testament. Il ne vous reste plus longtemps à vivre."

H. T. : "Oh si, je m’en sortirai ! Je vais vivre longtemps. Dieu a du travail pour moi en Chine. Et si toutefois je meurs, alors je serai avec Jésus, et j’attends cela avec impatience. "

Hudson Taylor avait été infecté par le corps d'un homme qui était mort d'une terrible fièvre. Personne ne pensait survivrait à ça. Mais Jésus le protégeait. Une fois guéri, Hudson poursuivit ses études en médecine, car il en avait besoin pour son travail de missionnaire en Chine.

Le 19 Septembre 1853, il était prêt. Il monta à bord du navire nommé "Dumfries", et navigua de l'Angleterre à la Chine. Ils avaient à peine quitté le quai que le navire fut pris dans une terrible tempête. Les vagues menaçaient de couler le navire et tout l'équipage de marins. Mais Jésus, le grand protecteur, ne les laissa se noyer.

Une autre fois, il n'y avait pas de vent du tout. Les voiles pendaient. Puis, un fort courant marin poussa le navire vers un récif rocheux. Le capitaine baissa les bras.

Capitaine : "C'est notre fin. Nous ne pouvons plus rien faire."

H.T. : "Je crois qu’il y a encore une chose que nous pouvons faire."

Capitaine : "Qu'est-ce que c'est ?"

H.T. : "Nous pouvons prier et demander à Dieu d'envoyer le vent."

Hudson Taylor pria et croyait fermement que Dieu allait les aider.

H.T. : "Faites descendre la grand-voile !"

Capitaine : "Mais c’est un non-sens !"

H. T. : "Dieu va envoyer le vent."

Capitaine : "Je dois m’empêcher de rire. Je voudrais bien voir ça..."

Mais le moqueur vit alors un miracle. Soudain, le vent souffla dans la voile, et le navire avança, en passant le dangereux récif sans aucune difficulté.

Jésus avait mis sa main protectrice sur le navire "Dumfries". Ils débarquèrent à Shanghai et jetèrent l'ancre.

Hudson pleura de joie quand il marcha sur le sol chinois. Là, il voulait parler à ce peuple de son protecteur. C'est pourquoi il avait appris leur langue. C’était un travail difficile. Parfois, il avait mal à la langue.

H. T. : "Sirr Jesu ai o, za Tscheng Tsching kau su o."

Il semblait que de nombreux Chinois attendaient depuis longtemps que quelqu'un vienne et leur parler du Seigneur Jésus. Mais ils n'étaient pas les bienvenus partout avec ses associés...

Femme : "N’allez pas à Tungschau. Les gens là-bas sont mauvais. Ils vont vous tuer ou vous jeter en prison."

H. T. : "Si les gens sont mauvais, alors nous devons aller vers eux. Ils ont besoin de Jésus."

(bruit d'un tumulte)

Il se passait beaucoup de choses à Tungschau ! Je t’en parlerai dans la prochaine histoire.


Personnes : Narrateur, médecin, Hudson Taylor, capitaine, femme

© Copyright : CEF Allemagne

www.WoL-Children.net

Page last modified on October 19, 2018, at 07:53 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)