STORIES for CHILDREN by Sister Farida

(www.wol-children.net)

Search in "French":

Home -- French -- Perform a PLAY -- 068 (The showdown 1)

This page in: -- Arabic? -- Armenian? -- Aymara -- Azeri -- Bengali -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- German -- Guarani -- Hebrew? -- Hindi -- Indonesian -- Italian -- Korean -- Kyrgyz -- Malayalam? -- Portuguese -- Quechua? -- Romanian -- Russian -- Serbian? -- Spanish-AM -- Spanish-ES -- Tamil -- Turkish -- Urdu? -- Uzbek

Previous Piece -- Next Piece

PIÈCES THÉÂTRALES – à jouer pour d’autres enfants!
Pièces à jouer pour les enfants

68. La confrontation 1


Deux Esquimaux s’étaient assis sur le traîneau, chaudement habillés. Les coups de fouet claquaient et les chiens se précipitaient sur la banquise. Soudain, Colli entendit quelque chose. Kuppa le magicien, l’avait également entendu : un tintement calme se déplaçait à travers la glace. Un seul coup de sifflet et les chiens s'arrêtèrent net en pleine course. Les Esquimaux enlevèrent leurs chapeaux de fourrure. Pas de doute à ce sujet, la glace chantait. La peur croissait en eux. Car quand la glace chante, cela signifie que des vagues sous-marines vont venir ; ce sont de fortes vagues qui viennent avec une grande puissance tout d'un coup et qui sont capables de briser la glace la plus épaisse. (son de la saisine de fouet)

Colli : "Allez-y, mes bons chiens ! Courez rapidement à la rive. De fortes vagues vont arriver, nous allons mourir."

Kuppa : "Colli, vois-tu ce traîneau là-bas ?"

Colli : "Sont-ils fous ? Ils avancent vers les vagues !"

Kuppa : "Nous devons les avertir."

Mais quand les deux traîneaux se rencontrèrent, Kuppa reconnut les missionnaires de la ville d’Esquimaux dans l'autre traîneau, il ne les avertit pas. Il les haïssait, eux et leur Jésus, de qui ils parlaient toujours. Kuppa et Colli atteignirent le rivage de Nain en toute sécurité.

Kuppa : "Tout s’est bien passé."

Colli : "Et pour les autres ?"

Kuppa : "Ils n’ont qu’à mourir. Maintenant leur Jésus peut nous montrer s’il est plus puissant que les fortes vagues ! Haha."

Les deux hommes construisirent un igloo. Ensuite Kuppa alla au petit magasin avec une fourrure de phoque mince. Est-ce que la femme blanche ici est celle du missionnaire ?

Kuppa : "Je voudrais échanger cette fourrure avec cette arme là-bas."

Femme : "Je ne sais pas si nous avons besoin de plus de fourrure. Peux-tu attendre un peu jusqu'à ce que mon mari soit de retour ?"

Kuppa : "Il ne reviendra pas."

Femme : "Que veux-tu dire par cela ?"

Kuppa : "De très fortes vagues vont arriver."

Femme : "Les fortes vagues ???"

Choquée, la femme le fixait du regard. Le magicien ouvrit la fenêtre et chacun pouvait l’entendre, la glace chantait.

Femme : "Kuppa, pourquoi ne l’as-tu pas averti ?"

Kuppa : "Pourquoi aurais-je dû le faire ? Son Jésus devrait l'aider s'il le peut."

La femme était bouleversée. Puis elle vit le verset de la Bible qui était accroché sur le mur. Jésus a dit : J'ai reçu tout pouvoir dans le ciel et sur la terre.

Femme : "Jésus peut le faire ! Il n'a jamais, jamais perdu une épreuve de force."

Kuppa : "L'épreuve de force a commencé. S'ils reviennent en dépit des fortes vagues, alors je vais aussi croire en Jésus."

Femme : "Kuppa, ils vont revenir, je le sais."

Sa certitude rendit le magicien incertain. Qui va gagner l'épreuve de force ? Kuppa ou Jésus ? Tu auras la réponse dans la prochaine histoire.


Personnes : Narrateur, Kuppa, Colli, femme

© Copyright : CEF Allemagne

www.WoL-Children.net

Page last modified on October 18, 2018, at 06:39 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)