STORIES for CHILDREN by Sister Farida

(www.wol-children.net)

Search in "French":

Home -- French -- Perform a PLAY -- 151 (Donkey heads are expensive 1)

Previous Piece -- Next Piece

PIÈCES THÉÂTRALES – à jouer pour d’autres enfants!
Pièces à jouer pour les enfants

151. Des têtes d'ânes hors de prix 1


Peux-tu imaginer la ville de Samarie, une ville bien protégée en haut d’une colline ? Quand Israël était divisé, c’était la capitale du royaume du Nord.

Et c’était précisément cette ville que les ennemis avaient repéré.

Les Syriens voulaient la conquérir. Mais pas avec des armes : ils l’assiégèrent. Tout autour de la ville, ils plantèrent leur camp et gardèrent leurs yeux sur les portes de la ville.

Dès lors, les habitants de Samarie n’entendaient que de mauvaises nouvelles. La quantité de nourriture était rare. Tout avait été vendu ! Même la tête d'un âne et les pires marchandises coûtaient très cher. Des enfants à moitié affamés pleuraient et cherchaient de la nourriture dans les rues.

Le peuple était au bout du rouleau, et le roi aussi. Il blâma Elisée et il était déterminé à tuer ce messager de Dieu. Un officier l'accompagna.

Elisée les vit arriver.

Elisée : "Roi, écoutez Dieu ! Il a promis qu'il y aura à manger demain, et à un faible prix !"

Le fonctionnaire répondit de manière insultante.

Officier : "Impossible ! Penses-tu que Dieu peut ouvrir une fenêtre dans le ciel et nous jeter quelque chose à manger ?"

Elisée : "Tu verras cela de tes propres yeux, mais tu n'en mangeras rien."

C'était une bonne nouvelle de Dieu, mais personne n’y croyait.

Le besoin était énorme. Mais il l’était d’autant plus pour quatre hommes assis à l'extérieur devant la porte de la ville. Ils étaient vêtus de haillons, ils avaient faim et étaient lépreux. En raison de cette terrible maladie de la peau, ils avaient été rejetés.

La triste nouvelle de leur mort allait sans doute être bientôt annoncée, ils pensaient que leur fin était proche…

Sans espoir, ils regardaient au loin. Soudain, l'un d'entre eux brisa le silence.

Lépreux : "La mort rôde partout. Si nous restons ici, nous mourrons. Si nous entrons dans la ville, nous mourrons aussi. Si nous allons vers l’ennemi, peut-être... peut-être qu'ils vont nous laisser vivre. Et s'ils nous tuent, nous mourrons là-bas."

Une étincelle d'espoir entra dans leurs cœurs.

Lorsque le soleil se coucha, ils se glissèrent dans le camp des ennemis.

La tension était si grande !

Ils atteignirent la première tente.

Attention ! Silence !

Ce qui s'est passé ensuite, je te le dirai dans la prochaine histoire.


Personnes : Narrateur, Elisée, lépreux, officier

© Copyright : CEF Allemagne

www.WoL-Children.net

Page last modified on October 19, 2018, at 08:22 AM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)