STORIES for CHILDREN by Sister Farida

(www.wol-children.net)

Search in "French":

Home -- French -- Perform a PLAY -- 044 (The witch doctor rants 3)

This page in: -- Arabic? -- Armenian? -- Aymara -- Azeri -- Bengali -- Bulgarian -- Cebuano -- Chinese -- English -- Farsi? -- FRENCH -- German -- Guarani -- Hebrew? -- Hindi -- Indonesian -- Italian -- Korean -- Kyrgyz -- Malayalam? -- Portuguese -- Quechua? -- Romanian -- Russian -- Serbian? -- Spanish-AM -- Spanish-ES -- Tamil -- Turkish -- Urdu? -- Uzbek

Previous Piece -- Next Piece

PIÈCES THÉÂTRALES – à jouer pour d’autres enfants!
Pièces à jouer pour les enfants

44. Le sorcier en colère 3


TiFam : "Maman, il commence à pleuvoir."

La maman : "C'est très bien, TiFam, car la pluie nettoie la poussière."

TiFam : "Nous n'avons pas vu Victor. Est-il mort ?"

La maman : "Non, je ne crois pas."

TiFam : "Mais papa a dit que les mauvais esprits allaient le tuer parce qu'il parle toujours de Jésus."

La maman : "Je crois que son Dieu est plus fort. Aïe, mon pied."

La mère de TiFam avait glissé et elle avait mal au pied. Comment pouvait-elle rentrer à la maison maintenant ? Sous une pluie battante, elles atteignirent la maison du missionnaire et frappèrent à la porte. Et qui a ouvert ? Victor ! Il était vivant.

Victor : "Entrez, vous pouvez vous sécher près du feu."

Alors qu’on prenait soin du pied de sa maman, TiFam bondit.

TiFam : "Tu vas mourir. Papa t’a maudit par la mort. J'ai peur ! Nous ne devons pas rester ici."

Victor : "Tu n'as pas besoin d'avoir peur. Le sort ne peut pas me blesser parce que Jésus est mon Seigneur et me protège."

La maman : "Victor, je vous ai entendu au marché. Je croyais à vos paroles et depuis ce temps, j’ai de la paix dans mon cœur."

La conversation fit du bien à sa maman, mais TiFam avait toujours peur de son père. Si jamais il apprenait cela... Elles étaient fatiguées quand elles arrivèrent à la maison. Et le temps ne faisait qu’empirer. Le vent souffla en tempête et il ne cessait de pleuvoir. La rivière avait même débordé, les rues étaient inondées, et c'était un de ces jours où personne ne pouvait sortir à l’extérieur. (des frappes à la porte)

TiFam : "Qui est là ?" (son d’ouverture de la porte)

Orestil : "Victor, pourquoi es-tu venu ici ?"

Victor : "Il y a un glissement de terrain. En raison du mauvais temps, des morceaux de roche se sont détachés. Sortez de la maison sinon vous serez ensevelis par la boue."

Orestil : "C'est idiot. Nous restons ici. Les esprits nous protègent."

Victor : "Ils ne peuvent pas vous aider. Seul le Dieu vivant peut aider si vous voulez croire en lui."

Orestil : "Je ne veux pas entendre ça. Pars d’ici ! Sors de ma maison !"

Avant que Victor ne parte, il encouragea Mme Orestil.

Victor : "Mme Orestil, n'ayez pas peur. Dieu est avec vous."

Victor venait de partir quand Orestil prit sa plus grande machette et quitta la maison en colère.

TiFam : "Papa arrête, ne fais pas ça !"

A suivre dans la prochaine histoire.


Personnes: Narrateur, mère, TiFam, Victor, Orestil

© Copyright: CEF Allemagne

www.WoL-Children.net

Page last modified on October 30, 2018, at 04:25 PM | powered by PmWiki (pmwiki-2.2.109)